17/03/2010

Le déni d'alcoolisme

 

Pour ne pas voir elles-mêmes qu'elles sont devenues dépendantes, les personnes alcooliques adoptent une attitude de défense déroutante pour leur entourage: le déni.

Pour la personne dépendante, le déni est une manière de justifier sa consommation d'alcool. Toutes les critiques et tous les reproches sont,à ses yeux, autant de raisons pour continuer de boire, car ils donnent à la personne alcoolique l'impression d'être incomprise, mal aimée et coupable.

 

Aussi longtemps que la personne alcoolique se trouve des excuses pour boire, elle ne pourra pas aborder son vrai problème, la dépendance.

 

miro

22:10 Écrit par Nobody dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : alcoolisme |  Facebook |

Commentaires

C'est super bien ce que tu fais et ce que tu partages avec nous ! Puissent ces jeunes un jour lire et en prendre conscience. Et les parents ils sont où dans tout cela ?
Gros bisous à toi !
Brig

Écrit par : Brig | 18/03/2010

Idem pour toute forme de drogue !
Les accrocs, trouvent toujours une excuse.
Bisous ma belle. Tes sujets sont toujours très intéressants.

Écrit par : Mousse | 18/03/2010

ah J'avoue que je connais ca le déni! Pas facile de passer par dessus l'envie de boire quand elle est toujours la. Mais je m'accroche du mieux que je le peux.

bises

Écrit par : sagwaianne | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.