10/03/2010

Comment s'en sortir ?

Différentes solutions s'offrent à la personne qui a décidé de sortir de l'alcoolisme:

- S'adresser à son médecin traitant.

S'il n'est pas spécialiste de l'alcoolisme, il peut orienter son patient vers un alcoologue.

 

ligne

 

- Suivre une cure de sevrage.

Cela signifie l'arrêt complet de toute prise d'alcool grâce à une prise en charge dans un centre de désintoxication ou un service d'alcoologie à l'hôpital.

Le choix de l'un ou de l'autre se fait avec le patient après information de sa maladie, ses conséquences, éventuellement après un examen médical complet ( digestif, neurologique...) en prenant compte de l'ensemble des problèmes.

La durée du sevrage est d'environ 7 jours  ( au-delà, il n'y a plus de risque d'apparition du syndrome de sevrage).

ligne

 

- Entamer une psychothérapie (psychanalyse, psychothérapie cognito-comportementaliste, thérapie de couple, familiale...)

Cette solution permet d'aider le malade à comprendre le rôle de l'alcool dans sa problématique et de reconstruire une image valorisante de lui-même.

ligne

 

-Suivre des réunions d'associations d'anciens buveurs.

Les plus connues sont: Vie Libre, la Croix d'Or, la Croix Bleue, les Alcooliques Anonymes(AA)

La force de ces mouvements repose sur la disponibilté, le partage de l'expérience et de la connaissance de la maladie, l'accompagnement, le fait de retrouver une utilité sociale collective.

Le mieux est de proposer au patient d'assister à diverses réunions puis de choisir le mouvement au sein duquel il se sent bien.

 

jonquilles1
 

 

 

20:30 Écrit par Nobody dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alcoolisme |  Facebook |

Commentaires

Toutes les solutions sont bonnes. Surtout avoir un bon entourage et je pense que les personnes des AA aident énormément.
Bonne journée ma belle et gros bisous.
Tes billets sont très intéressants, bravo

Écrit par : Mousse | 11/03/2010

Les commentaires sont fermés.