09/02/2010

Mon témoignage: suite

Les mois ont passé. Je continuais à boire, chaque soir. Toutes les excuses étaient bonnes.

Les soirées entre amis étaient très alcoolisées.

Un jour de Carnaval, j’ai vraiment exagéré (j’avais bu des boissons plus fortes qu’à mon habitude)… et ce fut le trou, le coma éthylique.

Par un froid de canard ,je me suis retrouvée dans la V…, cours d’eau passant dans ma région. Les pompiers sont venus me repêcher et m’ont ramenée à la maison

J’ai horreur de l’eau ( eh oui cela arrive !) et jamais je n’aurais fait cela si j’avais été dans mon état normal.

Le lendemain matin quand j’ai repensé à cela, je me suis dit : « dommage, que je ne sois pas restée dedans ».

Ce n’était pas encore assez…

Mais la pensée qu’il fallait que j’arrête commençait à germer  dans un coin de mon cerveau...

56ca7da1cf46dce29c665e04e22f978a

20:02 Écrit par Nobody dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alcoolisme |  Facebook |

Commentaires

bonjour Je suis immensément soulagée d'etre tombée sur ton blog. Je l'ai mis dans mes favoris pour venir te lire chaque jour.

Écrit par : sagwaianne | 10/02/2010

Bonsoir Nobody Ton exemple a fait l'objet d'un coup de pouce aujourd'hui sur "riensurles"

Écrit par : Jules | 10/02/2010

Les commentaires sont fermés.